Foire aux questions

Vous souhaitez plus de détails sur le groupe X-Ray Phocea ? Vous vous interrogez sur un examen d’imagerie médicale ? Trouvez toutes les réponses à vos questions ci-dessous.
Si vous avez encore des questions sans réponses, n’hésitez pas à nous contacter.

Choisissez votre thème

Artboard Copy 10

Générales

L’imagerie médicale est certainement l’un des domaines de la médecine qui a le plus progressé ces vingt dernières années. Les récentes découvertes permettent non seulement un meilleur diagnostic mais offrent aussi de nouveaux espoirs de traitement pour de nombreuses maladies. Le médecin radiologue utilise de nombreuses modalités (radiographie, échographie, scanner, IRM…) pour répondre aux attentes des patients et des médecins correspondants. Il a un rôle important dans le diagnostic mais aussi dans la prise en charge thérapeutique (infiltrations, ponction, participation active aux réunions de concertation pluridisciplinaire, …)
  • La lettre / ordonnance de votre médecin.
  • Vos éventuels examens radiologiques antérieurs et vos examens biologiques (dosage des plaquettes et bilan de coagulation le cas échéant)
  • Votre carte VITALE d’assuré social
  • Votre carte de MUTUELLE
  • Attestation CMU le cas échéant
  • Carte d’identité
  • Moyen de règlement
  • Les Produits prescrits : anesthésique local et petit matériel
Il s’agit d’un produit issu de l’ingénierie pharmacologique. Ce dernier est injecté en intra vasculaire ou ingéré. Il favorise l’exploration de l’organe concerné. Il existe différent type de produit de contraste (PDC). A base d’iode pour les imageurs utilisant des rayons X ou à base de chélate de gadolinium pour l’IRM. Une allergie à l’iode doit être systématiquement signalée avant la réalisation d’un examen avec injection.
Si vous êtes enceinte ou que vous pensez l’être, ou que vous allaitez, vous devez consulter votre médecin afin d’obtenir un avis professionnel avant tout examen de radiologie. C’est lui qui étudiera les risques et déterminera la possibilité ou non d’un examen et qui pourra vous orienter vers d’autres possibilités utilisant peu ou pas du tout de rayonnements.
Si vous devez réaliser une infiltration, le plus souvent il s’agit d’infiltrer des corticoïdes à action locale dans la zone douloureuse (tendon ou articulation). Il est nécessaire de disposer d’une ordonnance de votre médecin traitant ou d’un médecin spécialiste. A défaut, l’infiltration peut aussi vous être proposée par le médecin radiologue lors d’une consultation ou d’un autre examen. Il est important de disposer d’un bilan d’imagerie complet avant d’envisager une infiltration, à défaut le médecin radiologue peut choisir de reporter ou d’annuler l’infiltration. Munissez vous de votre dossier d’imagerie lors de votre rendez-vous, en particulier pour les infiltrations du rachis, il est nécessaire d’avoir un scanner ou un IRM récent.
Artboard Copy 15

Scanner

Non, on ne sent pas les rayonnements ionisants, ils sont indolores. Les rayonnements ionisants ne sont pas perçus par nos sens, même s’ils traversent les tissus vivants. S’ils sont utilisés sans précaution et à trop haute puissance, ces rayons peuvent endommager les tissus et nuire à la santé

Lors d’une IRM ou d’un scanner, un produit de contraste est injecté pour une meilleure visibilité et analyse des résultats. Il est recommandé de vérifier la fonction de vos reins. En cas d’urgence et/ou si vous avez moins de 65 ans, vous devez signaler toute pathologie qui pourrait entraîner un risque lors de l’examen. C’est en fonction de cela qu’un examen sera préconisé ou non.

Si vous suivez un traitement nécessitant une prise de Metformine, vous devrez stopper votre traitement 48 heures après l’examen. Sinon, vous pouvez continuer votre traitement sans changer vos habitudes. 
Il est important de vous renseigner auprès de votre médecin si vous avez un doute, si ce n’est pas déjà lui qui vous prévient.

Fiche TDM & Fiche Diabète

Si vous souffrez d’une pathologie chronique ou aigüe des reins entrainant une baisse de leur fonctionnement, vous devrez en avertir votre médecin prescripteur et le radiologue.

La prise de sang avec mesure de la créatininémie et de la clairance rénale permet au radiologue de dépister une baisse de fonctionnement du rein et dans ce cas d’adapter le protocole du scanner afin de limiter ou d’éviter l’injection de produit de contraste.

Il est important de vous renseigner auprès de votre médecin si vous avez un doute, si ce n’est pas déjà lui qui vous prévient.

Lien vers fiche TDM et IR

L’injection du produit de contraste n’est pas douloureuse. Un micro permet au technicien de vous entendre et au cas où vous ressentiez une réaction anormale, il viendra auprès de vous et éventuellement stoppera l’examen

Le scanner délivre des rayons X, comme pour les radiographies. Cependant, la dose administrée reste très faible et vous n’encourrez pas de risque.

Le scanner délivre des rayons X, comme pour les radiographies. Cependant, la dose administrée reste très faible et vous n’encourrez pas de risque.

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours. cliquez ici

Artboard Copy 6

IRM

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est un procédé d’imagerie médicale qui utilise un puissant champ magnétique. Ce champ magnétique a la propriété de faire “vibrer” les atomes d’hydrogène de l’eau lorsque qu’il est couplé à des trains d’onde. Cette “résonance quantique” est ensuite décodée et analysée par des ordinateurs qui fabriquent ainsi l’image.

Plus d’infos ici

Avant tout examen d’IRM, les objets électroniques ou en métal doivent être retirés et ne pas entrer dans la pièce d’examen. En effet, ils peuvent déformer les images de l’examen en interférant avec les champs magnétiques de l’IRM.
La présence d’un tatouage n’est pas une contre-indication mais il faut tout de même prendre les précautions nécessaires. L’encre des tatouages chauffe pendant l’examen, mais dans 99 % des cas, cela n’a pas d’incidence. Ainsi, il est important de l’indiquer avant l’examen pour ne prendre aucun risque.
N’hésitez pas à en parler à la prise de rendez-vous. Actuellement, la plupart des personnes supportent l’IRM avec les nouveaux appareils plus larges. Si vous êtes trop anxieux, votre médecin peut éventuellement vous prescrire un sédatif qui atténuera votre anxiété. Ce traitement doit être prescrit avant l’examen, Xray Phocea n’étant pas autorisée à le prescrire et à l’administrer.
Une vidéo vaut mieux qu’un long discours. Cliquez ici

Préparer votre visite

Prendez rendez-vous

Consulter mes résultats

Contactez -nous