Scanner

Qu’est-ce qu'un scanner ?

Technique

Le scanner (ou tomodensitométrie) utilise les rayons X. Le tube émetteur de rayons, au lieu d’être fixe comme pour une radio des poumons, tourne autour du corps. Un ordinateur analyse les données et fabrique des images en coupes (à la manière d’un pain de mie coupé en tranches). Il est possible ensuite de reconstituer des parties du corps en 3D à partir de ces coupes.

Déroulement de l’examen

Cet examen est indolore. Vous serez allongé sur un plateau qui se déplace dans un large anneau (qui contient le tube à rayons X). L’examen est rapide, vous resterez environ 15 minutes dans la salle d’examen, il vous sera demandé de bloquer votre respiration pendant quelques secondes. Votre coopération est importante et la qualité de l’examen en dépend.

Certains examens nécessitent une injection intraveineuse : le produit utilisé, généralement bien toléré, est à base d’iode. Ce produit est opaque au rayons X et permet de mieux voir les vaisseaux et de différencier certains tissus. Parfois il faudra également boire ou avoir un lavement au produit iodé afin de mieux visualiser le tube digestif.

En cas d’injection intraveineuse vous devrez respecter un jeûne strict pendant les 4 heures précédant l’examen.

Quels sont les risques liés à l'injection ?

L’injection est un acte très courant, habituellement très bien toléré. Cependant, comme avec les autres médicaments, des réactions peuvent survenir :

La piqûre peut provoquer la formation d’un petit hématome sans gravité, qui se résorbera spontanément en quelques jours.

Lors de l’injection, sous l’effet de la pression, il peut se produire une fuite du produit sous la peau, au niveau de la veine. Cette complication est rare (un cas sur plusieurs centaines d’injections, généralement sans suites graves), et pourrait nécessiter exceptionnellement un traitement local.

L’injection de produit iodé peut entraîner une réaction d’intolérance. Ces réactions imprévisibles sont plus fréquentes chez les patients ayant déjà eu une injection mal tolérée d’un de ces produits ou ayant des antécédents allergiques. Elles sont généralement transitoires et sans gravité.

Elles peuvent être plus sévères, se traduire par des troubles cardio-respiratoires et nécessiter un traitement. Les complications réellement graves sont rarissimes.

Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, notamment chez certains sujets atteints de maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale, etc).

Des modalités particulières seront observées en cas de facteurs de risques particuliers, qui seront identifiés au moment du dialogue entre l’équipe et vous. Dans tous les cas, si vous pensez avoir un facteur de risque, vous devez le signaler au moment de la prise de rendez-vous.

Détails des risque sur la fiche information patient.

Les contre indications

L’essentiel des contre-indications concerne le produit de contraste éventuellement injecté avec un risque de toxicité pour les reins notamment chez certains patients (insuffisance rénale, diabète, déshydratation, etc) et un risque de réaction allergique (comme avec tous les médicaments), les risques de l’injection vous sont expliqués dans la lettre de consentement. Certains médicaments ne doivent pas être associés à cette injection (Glucidan®, Glucophage®, Stagid®, et genérique de Metformine) et doivent être arrêtés 48 h avant et après le scanner.

Fiche TDM et Diabète

Chez l’homme et la femme non enceinte, compte tenu des faible doses de rayons X utilisés, il n’existe pas de risque particulier.

Chez la femme enceinte et plus particulièrement dans le premier trimestre de grossesse une autre technique d’imagerie doit être proposée (échographie) et si toutefois le scanner est indispensable des précautions seront prises.

Résultats

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées sur un ordinateur par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

En image

Ce que vous devez apporter à votre RDV

Le produit de contraste et les médicaments si ceux ci vous ont été prescrits. Si des médicaments autres que le produit de contraste (iode) vous ont été prescrits vous devez venir accompagné, en effet certains traitements peuvent entraîner une somnolence.